Ce mardi 9 mars, la CCI Wallonie Picarde organisait une nouvelle édition de son Café du Commerce.  

Autour de la table, de nombreux membres de la CCI Wapi qui ont notamment échangé sur les actions en vue de motiver leur personnel durant cette crise sociale et sanitaire.

Yannik Broquet, DRH de Technord et Pierre Vandeputte, CEO de la Savonnerie Vandeputte ont fait part de leurs expériences et leurs adaptations respectives.

Pour Yannick Broquet, cette crise aura au moins eu quelques effets positifs.

  1. Il s’agit en effet d’un pas en avant afin de trouver un juste équilibre entre la vie privée et la vie professionnelle.
  2. Cela permet également de mettre un bon coup de pied dans le râtelier pour ceux qui pensaient que la productivité veut dire qu’il faut être à 100% devant son écran. Selon son expérience, les collaborateurs sont dans l’entreprise pour créer de la valeur ajoutée et pas pour la diminuer.
  3. Cette crise a également permis de booster les outils digitaux et l’adaptation des employés à ces derniers.
  4. Petite anecdote, ils ont notamment engagé leur premier employé qui travaillera à 100% en télétravail.

Pierre Vandeputte met le focus sur le fait que la Savonnerie Vandeputte est, comme Technord, une entreprise collaborative.

  1. Cela permet notamment d’être plus efficace sur le terrain, moins de hiérarchie
  2. La communication, primordiale dans ces moments-là, est facilitée car les infos arrivent plus vite.
  3. Les équipes s’en trouvent responsabilisées et au niveau de l’organisation, ça amène de la réactivité, de l’agilité et aussi de la compréhension !

Par la suite, les entrepreneurs présents ont pu à leur tour exposer leur situation dans leurs entreprises respectives et s’inspirer des exemples donnés tout au long du Café du Commerce.

Partager cet article

Partenaires structurels

Envie de recevoir les nouvelles concernant la CCI WaPi ?

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter !

Je m'inscris à la newsletter
Covid-19